The Master

De film en film, Paul Thomas Anderson (Boogie Nights, Magnolia, There Will Be Blood) fait la radioscopie de l’Amérique.

804167

En invitant le sexe, l'argent, la foi et le pouvoir, le cinéaste dessine avec une intelligence rare des destins humains déroutants, dérangeants et à chaque fois uniques. C’est encore le cas dans The Master. Où Freddie Quell (Joachin Phoenix), marin en souffrance va trouver sur sa route un certain Lancaster Dodd, guide spirituel et charismatique d’un mouvement baptisé la Cause (et clairement inspiré par Ron Hubbard et la scientologie).

Nos dernières vidéos
La lecture de votre article continue ci-dessous

Mais ce n’est pas l’étude sociologique du sectarisme qui intéresse le cinéaste. C’est le froissement entre deux personnalités, et leur amitié étrange, presque contre nature, qui va venir brouiller les frontières jusqu’à inverser la donne.

Car en effet, qui est le maître entre le jeune chien fou et violent et Dodd, incapable de vivre sans son élève, à la fois sa muse et l’outil de son autodestruction?

Cette grande fresque intime, cette magnifique leçon de cinéma, aspirée par les incroyables Phoenix et Seymour Hoffman raconte comme peu de films l’insondable solitude humaine et le combat désespéré pour la liberté. Splendide!

The Master
Réalisé par Paul Thomas Anderson. Avec Joaquin Phoenix, Philip Seymour Hoffman, Amy Adams.

Débat
Sur le même sujet
Plus d'actualité