Deux voix à chaque électeur flamand : la proposition de la N-VA

C'est l'une des propositions que le parti de Bart De Wever défendra lors de son congrès en mai.

Bart de wever
© BelgaImage

La N-VA veut donner deux voix à chaque Flamand aux élections législatives: la première pour un politicien local et la seconde pour un grand nom. C'est en tout cas l'une des propositions que le parti de Bart De Wever défendra lors de son congrès prévu le week-end du 13 mai.

Nos dernières vidéos
La lecture de votre article continue ci-dessous

Les membres de la N-VA s'y exprimeront sur une centaine de propositions qu'ils seront libres de modifier, à l'exception de celles touchant au confédéralisme qui ne pourront être amendées.

En attendant, le parti a présenté, ce lundi, les chapitres consacrés à la justice et à la démocratie. La N-VA y avance notamment une réforme du Parlement flamand, dont les membres passeraient de 124 à 100. Septante d'entre eux seraient élus dans des circonscriptions électorales locales tandis que les 30 autres sièges seraient réservés à de grands noms. Un habitant de Flandre occidentale pourrait ainsi voter pour un député anversois.

Dans cette configuration, la Chambre serait, elle, composée de représentants des parlements des entités fédérées.

Enfin, la N-VA souhaite rendre possible les appels devant la Cour constitutionnelle, ce qui permettrait de faire annuler une décision de la Cour par le parlement à la majorité des deux tiers

Débat
Sur le même sujet
Plus d'actualité