Faut-il taxer les voitures en fonction de leur poids?

C'était le sujet du débat d'Il faut qu'on parle. Et il a donné lieu à un échange très animé.

SUV
©Belga

Ce lundi, dans Il faut qu'on parle, Maxime Binet, avec ses chroniqueurs et ses invités, ont débattu autour de trois sujets.

Yves Van Laethem, virologue, Nawal Bensalem, rédactrice en cheffe adjointe de La dernière Heure / Les Sports, Xavier Dupret, économiste à la Fondation Joseph Jacquemotte, Olivier Duquenne, journaliste Moniteur automobile, Jonathan De Taye, avocat et Dave Sinardet, professeur de sciences politiques à la VUB et à Saint-Louis ont évoqué la mobilité des SUV, les métiers où les harcèlement et menaces étaient fréquents et la réforme éventuelle de Bruxelles.

Le premier débat portait sur la taxation des voitures au poids. Nawal Bensalem est contre cette taxation qui touche des SUV déjà taxés lors de la mise en circulation. "Ou alors, on nous dit carrément qu'on ne veut plus de voitures du tout en ville?"

Xavier Dupret rappelait que détenteurs d'un en SUV ont bel et bien payé une taxe de mise en circulation en Flandre ou en Wallonie mais ils ne l'ont pas payée à Bruxelles. Or, ils polluent aussi Bruxelles, d'après lui.

Ensuite, le débat s'est orienté sur le harcèlement dans certains métiers comme avocat, policier ou encore journaliste. Nawal Bensalem expliquait d'ailleurs qu'elle a déjà été menacée et mise sous protection.

Quant à lui, Xavier Dupret a expliqué avoir été agressé au Paraguay par des gangs. Des pratiques qu'il a observées également en Belgique.

Revivez l'émission en intégralité dans la vidéo ci-dessus.

Débat
Sur le même sujet
Plus d'actualité