Mauvaise nouvelle pour votre portefeuille : les taxes auto vont augmenter, mais de quel montant ?

C’est un nouvelle qui va de nouveau peser lourd sur le portefeuille des ménages belges, les taxes auto vont augmenter, et ce en fonction de la puissance de votre véhicule

taxe auto
© Belga Image

Ce n’est pas surprenant. Après une inflation fulgurante boostée par la guerre en Ukraine et la crise de l’énergie, les taxes annuelles de circulation et la taxe de mise en circulation vont, elles aussi, subir l’indexation et augmenter dès le premier juillet.

Nos dernières vidéos
La lecture de votre article continue ci-dessous

On aurait pu espérer un petit geste ou un brin de répit pour les ménages belges dont le pouvoir d’achat est exsangue après les difficultés économiques de ces derniers mois. Mais il n’en est rien. Ainsi, la taxe de mise en circulation (à ne payer qu’une seule fois, lors de l’immatriculation de la voiture, ndlr) de même que la taxe annuelle de mise en circulation augmenteront à nouveau, et ce même après avoir connu un bond de 9% en 2022.

Et si les chiffres officiels ne sont pas encore connus (ils ne le seront qu’à la toute fin du mois), du côté du SPW fiscalité, on évoque une indexation avoisinant les 5,2% en Wallonie apprend-on dans les lignes de La Libre. Pour la Wallonie, une augmentation similaire. Mais celle-ci variera en fonction de votre véhicule.

Une augmentation allant de 4€ jusqu’à plus de 300€

L’augmentation de ces taxes varieront en fonction de la puissance de votre véhicule. Ainsi, les petites citadines (Dacia Duster, Clio ou C3 par exemple) verront leur taxe de mise en circulation augmenter d’à peine 4€, en passant de 61,5€ à 64,7€.

Pour les autres modèles, tout dépend du nombre de chevaux fiscaux que le véhicule contient. Ainsi pour les nouvelles immatriculations de véhicules contenant 6CV fiscaux, les montants passeront de 167,9€ à 176,6€. Votre véhicule possède 7CV, on passe de 219€ à 230€. 8 CV ? La facture passera de 271€ à 285€.

L’augmentation est exponentielle pouvant monter donc jusqu’à 521€ pour les véhicules ayant 11 CV fiscaux. Pour la taxe de circulation de ce type de véhicule on grimpe jusqu’à 511€.

Pour les plus gros bolides, les augmentations sont drastiques. Pour les (quelques) heureux propriétaires d’une voiture de 25 CV fiscaux, la TMC (taxe de mise en circulation) passera à la modique somme de 5214€ (précédemment elle était de 4957€)  et pour la TC (Taxe de circulation) il faudra débourser 3179€ au lieu de 3022€. Mais au vu du prix des modèles concernés, pas certains que cela ait tellement d’impact sur les propriétaires de ces véhicules.

Débat
Sur le même sujet
Plus d'actualité