Face à la pénurie de policiers, Singapour opte pour des robots

Singapour va déployer plus de robots policiers dans ses rues.

policier robot
© BelgaImage

Singapour va "déployer progressivement" plus de robots de patrouille à travers les rues de la cité-Etat d'Asie du Sud-Est, a indiqué la police jeudi, après plus de cinq ans de tests limités.

Nos dernières vidéos
La lecture de votre article continue ci-dessous

Ces robots sont entrés en service dans un terminal de l'aéroport Changi en avril "pour augmenter les effectifs des policiers sur le terrain qui mènent des patrouilles", a indiqué la police de Singapour dans un communiqué. D'autres déploiements sont attendus dans l'île de 5,6 millions d'habitants au taux de natalité bas qui a recours à la technologie pour remédier au manque de main d'oeuvre.

La police de Singapour "prévoit de déployer progressivement plus de robots de patrouille pour augmenter les opérations de police à travers Singapour", précise-t-elle sans donner de calendrier.

Avant l'arrivée de policiers humains

Les robots de patrouille sont équipés de caméras, de capteurs, de haut-parleurs, d'un écran, et peuvent émettre des lumières ou des sirènes. Ils sont dotés d'une caméra à 360 degrés qui fournit des images aux policiers dans une salle de contrôle et qui peuvent s'adresser au public via les haut-parleurs.

En utilisant les lumières, sirènes et les haut-parleurs, les robots peuvent notamment "mettre en place un cordon de police, avertir des passants pendant un incident" avant l'arrivée des policiers humains, relève le communiqué.

Débat
Sur le même sujet
Plus d'actualité