Affordable Art Fair : quand l'art est plus décontracté et accessible

C'est un événement du calendrier culturel devenu incontournable. L'Affordable Art Fair est de retour du 8 au 12 février.

Affordable Art Fair
© AAF

Non, l’art contemporain n’est pas réservé à quelques “happy few” et aux collectionneurs chevronnés. Tel est le credo de l’Affordable Art Fair, dont la 14e édition se déroule du 8 au 12 février à Tour & Taxis. Exit le contexte parfois guindé ou alternatif de la galerie d’art, ici on déambule de manière décontractée dans les allées de la foire en se laissant guider par sa curiosité. Photos, sérigraphies, sculptures, peintures ou installations, toutes les expressions artistiques sont proposées, dans une grande variété de styles et de budgets (d’environ 500 € à 7.500 €). Les prix sont affichés et les coups de cœur emballés et emportés tout de suite. Parmi les 80 galeries sélectionnées pour participer, 25 sont belges (Liège, Bruxelles, Ostende, Gand, Knokke...). En tout, 600 artistes vivants de 20 pays sont représentés, émergents ou reconnus (Denis Meyers, par exemple, chez les Belges). Pour la première fois, une section “Spotlight” met en lumière l’Espagne par le biais de six galeries hispaniques. À l’entrée, Alejandro Propato, architecte et sculpteur argentin, suspend une œuvre monumentale, Fuchsia Deployment, à base de 4.500 mètres de corde. Tandis que deux artistes établis en ­Belgique, Sara Plantefève-Castryck et Wannes Cools, animent des ateliers ludiques d’impression, au cours desquels le public est invité à réaliser ses propres motifs. Une œuvre participative est également élaborée sur place par les visiteurs, selon un concept du duo créatif belge Roxeha. Et lors des nocturnes ont lieu des rencontres, dédicaces et happenings.

Nos dernières vidéos
La lecture de votre article continue ci-dessous

AFFORDABLE ART FAIR, du 8 au 12/2. De 13 à 20 € (-16 ans: gratuit). 

Débat
Sur le même sujet
Plus d'actualité