La météo, ce passe-temps favori des retraités devenu un sujet de conversation crucial

Canicules, inondations... Il est impératif de modifier nos modes de vie pour survivre à la météo du futur. C'est notre dossier de la semaine.

chaleur
© BelgaImage

Dans notre imaginaire, les conversations sur le temps qu’il fait ont longtemps été associées à un passe-temps de retraités qui y trouveraient un excellent prétexte pour évoquer, pêle-mêle, leur lainette, leurs rhumatismes, leur gorge fragile, l’excursion à la mer du petit ou la nouvelle coupe de la présentatrice du bulletin météo qu’ils ne ratent jamais à la télé. Cette image d’Épinal ne reflète absolument pas les préoccupations du moment sur le climat, l’inquiétude face à un avenir dont on n’arrive pas à profiler les contours, même si personne n’est vraiment optimiste quant à l’influence qu’ils auront sur notre mode de vie. La météo n’est pas seulement un hobby pour amateurs ou chasseurs d’orages. La météo est un enjeu qui nous concerne tous, à tous les niveaux et sur tous les plans. Des insomnies en surchauffe les nuits de grande chaleur aux risques encourus par les populations visées en première ligne par le dérèglement climatique. De l’attention portée aux plus fragilisés au cri d’alerte de la jeunesse qui doit construire son futur sur des données alarmistes. De l’angoisse de voir sa maison inondée aux tergiversations sur l’éventuelle installation de la climatisation, le temps qu’il fait, mais surtout le temps qu’il fera, est un sujet crucial qui s’invite désormais dans toutes les conversations. Spéciale dédicace aux retraités qui avaient une longueur d’avance.

Nos dernières vidéos
La lecture de votre article continue ci-dessous

Retrouvez notre dossier de la semaine Météo, comme s'adapter

Débat
Sur le même sujet
Plus d'actualité