La Brasserie d'Eole, le bon petit plan d'Eric Boschman

On connaissait la brasserie “provisoire” au milieu des vignes. Cette année elle est devenue “définitive”.

Brasserie d'Eole
© DR

Imaginez une mer de vignes, quelques éoliennes et un bâtiment tout en bois au milieu de cette verdure. L’accueil est souriant et efficace. À peine assis, l’apéritif est proposé. La salle est vaste, conçue pour recevoir aussi bien les groupes que les petites tables, lumineuse, haute sous plafond, on s’y sent bien. Notre table pour deux était logée à côté d’une fenêtre, le paysage est apaisant, il donne le sourire. La nouvelle carte fait la part belle aux produits locaux mais sans exclusivité, de même pour les boissons. On y trouve quelques vins belges, et une belle liste de crus appartenant à des Belges dans d’autres pays. Ainsi que quelques belles bières locales.

Nos dernières vidéos
La lecture de votre article continue ci-dessous

Nous avons mangé une belle planche de charcuterie de porc “Porc Qualité Ardenne” (25 €). En tapas à partager: fritto misto d’éperlan, crevettes grises et chipirones (15 €), un avant-goût de vacances à coup sûr. En plat, l’interprétation de la côte de porc al ­berdouille est loin du point d’origine, mais c’est vraiment bon (26 €). Le lard de poitrine à basse température grillé à la plancha, poulpe laqué à la japonaise et échalote grillée vaut largement le détour (24 €). Nous avons accompagné notre repas d’un blanc du Domaine de Mellemont, cuvée Les Béguines. Un domaine repris en main, depuis peu, par un quatuor de jeunes qui lui donnent un sacré coup de boost. Bref, un bon moment bien savoureux que je vous recommande afin d’égayer votre été.


Grand-Route 58, 7040 Quévy. 065/22.05.00. www.chantdeole.be

Débat
Sur le même sujet
Plus d'actualité